• A lire, à dire, à écouter, à illustrer, à méditer ... ou tout simplement à laisser passer,  à laisser de côté...

     

    Ce recueil viendra compléter mon projet sur les animaux et le froid; projet qui était présenté ici (cliquez sur l'image) :

    Recueil de poèmes "Les animaux et l'arrivée du froid"






    ps : si vous avez 3 minutes chrono pour répondre à ce sondage sur la poésie, cela m'aiderait beaucoup ! 

    https://sondage.fbapp.co/la-recitation-oui-mais-comment

    Pin It

    votre commentaire
  • Évaluer : oui, non, quoi, comment ?
        Apprendre par cœur : où, quand, oui, non, comment ?
                Autant de questions qui  méritent réflexion...

     

    Pourquoi des poésies et des récitations en classe ?
    *améliorer la maitrise du langage oral et la sensibilisation à l’oralité.

    *développer et entretenir les capacités de mémorisation.
    *accéder aux plaisirs de l’imagination / la création.
    *découvrir des figures de style, jeux de langage...

     

    Maitrise de la langue et capacités de mémorisation
    Pour mémoriser il va falloir apprendre par cœur et ce n'est pas un acte facile et naturel pour tous.
    Il est donc important avant toute chose d'expliquer, clarifier le texte...  D'ailleurs, l'illustration que va faire l'élève est une étape importante puisqu'elle va être sa première traduction du texte.

    Le texte sera appris en classe à travers différents exercices :
    *Un groupe dit une strophe, un autre la deuxième...
    * Dire un vers à la fois, les élèves le répètent tout bas, ou d'une certaine façon
    * Dire un vers, les élèves disent le suivant
    * Dire un mot, puis les élèves, puis moi
    * Dire le début du vers, les élèves disent la fin…
    * Commencer la poésie, quand la maitresse s'arrête, les élèves continuent...
             *D'autres idées ? n'hésitez pas à laisser un commentaire...

    Il est également possible, pour certaines poésies, de créer des cartes heuristiques ou des aide-mémoires. Pour les élèves non lecteurs, celles-ci se révèlent être un outil efficace pour rendre le "récitant" maitre de son apprentissage ; pour tous, elles se révèlent être un outil qui rassure devant un exercice exigeant.

    Pour les cartes mentales, je vous invite à vous rendre sur le site blog de laclassedameline :

     

    Pour les cartes aide-mémoires, jetez un p'tit coup d'oeil sur les deux articles (d'autres à venir...)
    *Sous ma couette de Corinne Albaut,
    *Automne de Samivel

    AUTOMNE

    DE SAMIVEL

    La poésie au cycle 2

    La poésie au cycle 2

    Au fur et à mesure, les élèves deviennent acteurs dans la construction de leurs propres cartes mentales.

    Les en - jeux  de la poésie au cycle 2

     

    Il peut également être intéressant de proposer aux élèves de définir eux-mêmes le jour désiré pour réciter leur poésie en s'inscrivant grâce à ce tableau .

     

    La poésie au cycle 2

     

    La poésie au cycle 2

    "L'institution de systèmes de médiation dans lesquels les personnes ne sont plus simplement face à face, mais parlent de quelque chose qui existe et œuvrent sur quelque chose qui existe en dehors d'eux et dont ils sont responsables" Jean Oury

     

    Il semble important que l'élève prenne part à son évaluation d'une part pour que celle-ci soit formatrice et d'autre part pour amener chaque élève à "adopter une distance critique" car c'est dans l'échange que progressivement l'enfant construit la représentation mentale de ce que l'on veut lui faire comprendre.

    De ce fait, la grille d'évaluation est rédigée à la première personne du singulier. Elle invite l'élève à s'interroger sur l'avant-récitation et  à s'auto-évaluer sur sa restitution. Le premier tableau sera rempli par l'élève seul et le deuxième tableau sera complété pendant l'échange avec l'enseignant (sur le principe : je colorie le pictogramme qui correspond à un peu, beaucoup, pas du tout) .

    Télécharger « eval poésie.pdf »

    La poésie au cycle 2

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Une poésie et une carte-guide pour l'apprendre...

     

    A nouveau, pour apprendre à apprendre une poésie (même sans savoir lire) nous avons construit une "carte guide".

    Le premier travail était une recherche individuelle des "dessins" incontournables à mettre dans notre carte.

    Puis, lors de la  mise en commune nous nous sommes mis d'accord sur les dessins à trouver, sur leur ordre, et sur tout ce qui devait figurer sur notre "carte".

    Voici le résultat (Il reste à colorier la robe en orange et à rajouter de la mousse verte sous les glands).

     

     

     


    1 commentaire
  • Voici une poésie en lien avec l'album J'ai rêvé que... de Françoise et Armand Kaercher.

    Pour aider les élèves à l'apprendre, nous avons construit collectivement un semblant de "carte heuristique"...  La prochaine poésie sera l'occasion d'en exploiter une "vraie ".

    Sous ma couette

    Pin It

    votre commentaire
  • En lien avec le poème Locataires de Jean-Luc Moreau, j'ai décidé de présenter le tableau Le Cri d'Edvard Munch à mes élèves. En effet, les deux œuvres traduisent une sentiment de terreur!

    Nous avons ainsi pu discuter des différentes manières d'exprimer ce sentiment de peur incontrôlée  (par le corps et la voix).

    Mais nous sommes allés plus loin en feignant la peur. Les élèves se sont pris en photo et mis en scène à la manière de Munch. oh

     

    La terreurLa terreur

     

     

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique